TEST HP Slate 7: la petite tablette sans prétention

HP s’est un temps évertué à concevoir une tablette avec son propre système d’exploitation. Malheureusement, et malgré un ensemble innovant et de qualité, les ventes n’ont jamais décollé. HP revient donc avec une petite tablette de 7 pouces au prix attractif. Voyons ce que vaut ce modèle.

Une finition irréprochable
Taillons dans le vif du sujet. La Slate 7 n’a pas pour vocation à devenir la tablette phare du moment. Elle est avant tout destinée au marché de masse grâce à son prix de 149 euros. Malgré cela, la tablette se devait de présenter de sérieux arguments, non seulement pour séduire, mais également pour préserver l’image de HP. Et sur ces deux points, c’est plutôt réussi. Si la tablette n’est pas la plus légère du marché (370 grammes), ni la plus compacte (10,7 x 197 x 116 mm), elle rassure quant à sa robustesse et à sa finition. Le dos de la coque est de type soft touch et accroche suffisamment pour ne pas laisser tomber la tablette. En outre, la Slate 7 profite d’un cerclage en aluminium. Ce dernier accueille les différents boutons (verrouillage, volume), les deux haut-parleurs ainsi que la connectique composée des prises mini-USB, d’un Jack 3,5 mm et d’un emplacement microSD.

Un écran moins flatteur
Avec son petit écran de 7 pouces, la tablette est idéale pour surfer sur le web, regarder des films et jouir de nombreuses autres tâches multimédias. Sauf que sa résolution de 1024 x 600 pixels ne permet pas de profiter des flux haute définition. Dommage, car dans cette gamme de prix, de nombreuses tablettes proposent au minimum du 720p. En outre, du fait de cette définition intermédiaire, les icônes présentes à l’écran sont légèrement déformées. Ainsi, elles ne sont plus rondes, mais légèrement ovales. Un petit détail qui n’est heureusement que peu visible sur les films. Pour le reste, l’écran présente une luminosité assez faible. En pleine lumière, difficile de regarder un film de façon optimale. Le rendu des couleurs est globalement meilleur. Les teintes ne sont pas saturées et le contraste est correct.

Entrée de gamme, mais satisfaisante
Le reste de l’équipement est plus que suffisant avec un processeur double cœur à 1,6 GHz (Rockchip RK3066), 1 Go de mémoire vive, 8 Go dédiés au stockage (5,75 Go de disponibles) et un lecteur de carte microSD qui permet d’étendre cette capacité de 32 Go. L’ensemble est complété par un appareil photo de 3 millions de pixels de qualité moyenne ainsi que de deux haut-parleurs et du système Beats Audio. Ce dernier, avec un casque, donne plus d’ampleur au son. Avec les haut-parleurs, pas de miracle, mais le son semble légèrement plus intelligible. Concernant les performances, la tablette se montre fluide et réactive. À ce titre, elle est même légèrement plus performante qu’une Galaxy Tab 3 7 pouces… Mieux, dans les jeux elle est jusqu’à deux fois plus rapide. Sans être un foudre de guerre, la Slate 7 satisfera les joueurs occasionnels. Quant à l’autonomie, elle se montre satisfaisante. Tablez sur 7 heures pour du surf et un peu moins de 5 heures avec des jeux ou une vidéo.

Partager ce billet

Related Articles

Leave a Reply

© 2014 mobilesmag. All rights reserved. Site Admin · Entries RSS · Comments RSS
Powered by WordPress · Designed by Theme Junkie