Test du LG Optimus G, un smartphone attachant

Quelques mois seulement après avoir lancé le Nexus 4 en partenariat avec Google, LG récidive avec un smartphone techniquement très proche baptisé Optimus G. Ces différences seront-elles suffisantes pour satisfaire les mobinautes ?

Dans la famille LG, je voudrais le frère du Nexus 4. Bonne pioche ! Alors que le smartphone phare de Google, fabriqué par LG, est facturé 349 euros sur le Play Store en version 16 Go, le coréen le (re)lance sous propre marque sous le nom de Optimus G (559 euros en version 32 Go). Si la coque des deux smartphones est différente, les courbes de l’Optimus G étant plus carrées, il suffit de retourner le nouveau smartphone phare de LG pour se rendre compte que les ressemblances avec le Nexus 4 sont nombreuses. Sa coque arrière est en effet quasi identique à celle de son aîné. Pour le reste, nous trouvons cette fois trois boutons sensitifs sous son écran, un emplacement MicroSIM (trombone obligatoire pour y accéder), des boutons de volume, un bouton on/off, une prise Micro-USB et une prise audio Jack de 3,5 mm. C’est tout ! La batterie n’est pas amovible, inutile donc de chercher un emplacement microSD, non présent sur le smartphone. Idem pour le bouton “photo” que l’on peut contrôler uniquement via son écran tactile. L’écran TrueHD IPS+ des Nexus 4 et Optimus G est identique, d’une taille de 4,7 pouces, avec une résolution de 1280 x 768 pixels. Il faudra attendre l’Optimus G Pro de LG pour disposer d’un écran Full HD.

Entre le Nexus 4 et l’Optimus G, tous deux conçus par LG, il y a comme un air de ressemblance…

L’Optimus G de LG intègre une surcouche tactile assez bien pensée même si elle n’est pas des plus réussies esthétiquement parlant. De nombreux logiciels sont préinstallés (traduction à la volée de texte, éditeur Office, etc.).

Techniquement irréprochable

Avec un processeur quatre cœurs S4 Pro de Qualcomm cadencé à 1,5 GHz associé à 2 Go de mémoire vive et une puce graphique Adreno 320 dernier cri, l’Optimus G joue dans la cour des grands. D’après nos tests, il fait partie du top 5 des smartphones les plus puissants du moment. D’après le benchmark AnTuTu, il apparaît par exemple comme presque deux fois plus puissant au niveau graphique et multimédia qu’un HTC One X, également équipé d’un processeur quatre cœurs.

L’Optimus G est l’un des plus puissants smartphones du marché. La navigation dans les menus d’Android (4.1.2) est très rapide. Il n’y a qu’en navigation web qu’il est légèrement en retrait face à des poids lourds comme le Galaxy S III de Samsung.

Il n’y a qu’au niveau de la vitesse d’affichage des pages web que nous restons sur notre faim. Le benchmark SunSpider nous indique en effet qu’il met presque deux fois plus de temps qu’un Galaxy S III de Samsung à afficher des scripts JavaScript sur une page web. Côté technique toujours, l’Optimus G est compatible NFC, Wi-Fi, Bluetooth, GPS, H+/Dual Carrier, 4G LTE et dispose de plus d’un tuner compatible FM. Il suffit de brancher le casque filaire qui fait office d’antenne et le tour est joué. À noter que la batterie de 2100 mAh (non amovible nous le répétons) du smartphone permet de l’utiliser une journée et demie environ. C’est légèrement moins qu’un Galaxy S III. Heureusement LG a pensé à tout en intégrant un mode “éco” qui permet d’optimiser son autonomie.

Multimédia et vidéo

Toute cette puissance n’a d’intérêt que si elle permet de mieux tirer parti de ses fonctions multimédias. C’est justement le cas avec une compatibilité native avec pratiquement tous les formats de vidéo, et ce sans aucun besoin de les réencoder. Qu’il s’agisse de DivX, XviD ou MKV, qu’elles soient stockées en local dans sa mémoire interne de 32 Go ou à distance via un périphérique DLNA, la gestion des vidéos est parfaite. Son appareil photo de 13 mégapixels avec flash et autofocus est plutôt moyen en revanche, à peine du niveau des APN de 8 mégapixels de la concurrence. Dommage. Une caméra frontale (1,3 mégapixel) est intégrée pour les amateurs d’autoportrait ou de visio. Détail intéressant, il est possible de prononcer le mot de votre choix (“cheeese” ?) pour prendre automatiquement une photo. Amusant !

Son capteur photo de 13 mégapixels ne fait malheureusement pas de miracles. Les photos prises en plein jour sont trop bruitées, celles dans des environnements sombres sont de meilleure qualité. L’enregistrement vidéo 1080p à 30 images par seconde permet de remplacer un caméscope d’entrée de gamme.

Des widgets signés LG (navigateur, calendrier, vidéo, etc.) permettent de lancer des applications en mode miniature. Il est même possible de les rendre plus ou moins transparentes. Pratique !

Une suite logicielle LG

Livré avec la version 4.1.2 d’Android, l’Optimus G se démarque des autres Google Phones par l’intégration d’une surcouche tactile maison qui permet notamment de prendre des notes directement sur l’écran (comme sur un Galaxy Note), d’utiliser des applications en mode miniature dans les menus d’Android ou de bénéficier d’une suite logicielle complète. On retrouve Polaris Office 4 qui permet de créer ou de lire des documents Office, Quick Translator pour traduire du texte à partir d’une photo, SmartShare pour gérer des contenus DLNA, un gestionnaire de tâches, un dictionnaire, ou encore Safety Care pour gérer certaines actions (transfert d’appel d’urgence, notification d’emplacement, etc.). Même la Galerie est différente de celle proposée par défaut dans Android. Mais elle apparaît à l’usage moins pratique à utiliser que la galerie de Google.

Notre avis

Facturé 200 euros de plus que le Nexus 4 16 Go, l’Optimus G de LG est un smartphone puissant, prêt pour demain grâce à sa compatibilité 4G. Mais les mobinautes qui ne s’intéressent pas à la 4G préfèreront sans doute le Nexus 4…

Les plus :

  • Compatibilité DC-HSDPA+ et 4G LTE
  • Puissance
  • Personnalisation d’Android

Les moins :

  • Pas d’emplacement microSD

Notes :

Technique 4/5

Affichage 4/5

Réseau 5/5

Multimédia 4/5

Autonomie 4/5

Note globale : 91/100

Fiche technique

LG Optimus g (E975)

PRIX            559 € (32 Go)

TECHNIQUE

PROCESSEUR : Qualcomm S4 Pro quatre cœurs cadencé à 1,5 GHz

Processeur graphique : Adreno 320

RAM : 2 Go

MÉMOIRE DE STOCKAGE/Extension :            32 Go

OS            Android 4.1.2 + LG UI

Sortie vidéo : Via accessoire MHL

CAPTEURS : Accéléromètre, gyroscope, capteur de proximité, compas

ENCOMBREMENT

DIM.              131,9 x 68,9 x 8,45 mm

POIDS             145 g

ÉCRAN

Type : TrueHD IPS+/16 millions de couleurs

TAILLE : 4,7 pouces

Résolution : 1280 x 768 pixels

RÉSEAU

BANDES            4

3G/3G+            Oui/Oui

SANS-FIL : BLUETOOTH 4.0/Wi-Fi/GPS/NFC

Multimédia

APPAREIL PHOTO            13 mégapixels

CAMÉRA EN FAÇADE 1,3 mégapixel

ENREG. VIDÉO            1080 p @ 30 im/s

Lecture vidéo : H264, DivX, XviD, MKV

Tuner FM : Oui, avec RDS

AUTONOMIE

Capacité de batterie            2100 mAh

DAS                                                0,426 W/kg

AUTO APPEL/VEILLE            15 h/335 h

AUTONOMIE TESTÉE            35 h

Partager ce billet

Related Articles

One Response to “Test du LG Optimus G, un smartphone attachant”

  1. [...] Déjà testé par nos soins, l’Optimus G de LG, qui devrait être disponible dans le courant du mois de mars prochain, ferait l’objet d’une ODR intéressante. Pas de quoi le rendre aussi attractif que son principal rival qu’est le Nexus 4 du même constructeur, mais certainement de quoi lui donner un sérieux avantage sur ses autres concurrents. [...]

Leave a Reply

© 2014 mobilesmag. All rights reserved. Site Admin · Entries RSS · Comments RSS
Powered by WordPress · Designed by Theme Junkie